Loi Pinel Rouen

Le logement étudiant devient de plus en plus recherché à Rouen et cela ne va pas en s'arrangeant. Une opportunité s'offre à nous, le site de l'ancienne école d'infirmière, qui est en vente au plus offrant et qui, pourtant, permettrait la création de logements étudiants grâce au CROUS. Nous nous devons de soutenir ce dernier afin que de nouveaux logements étudiants puissent être créés grâce à la loi Pinel.

uand l’inactivité mène à la récupération politique et à la démagogie Suite à l’annonce de l’ouverture à la concurrence du site de l’ancienne école d’infirmière au détriment de logements sociaux étudiants par le biais du CROUS, la FEDER ne peut que montrer sa désapprobation envers une décision qui « porte un coup » à la vie étudiante au sein de notre ville. En effet, le manque de logements étudiants est significatif et la décision de la municipalité porte préjudice au rayonnement de Rouen, qui passe également par sa vie étudiante. La FEDER soutient l’ensemble du travail de Monsieur Esquirol dans cette terrible bataille pour le logement social. Nous voulons que le maire de Rouen exerce son droit de préemption afin de garantir l’objet social du futur repreneur. Ceci dans le cadre de négociations entre l’ensemble des acteurs concernés par le logement étudiant. Nous souhaitons ainsi une séance plénière sur le logement étudiant dans notre agglomération en dehors du champ de la campagne des élections municipales afin que tous puissent agir pour le bien des étudiants et non pour un camp ou un autre. La FEDER, en tant que première organisation, indépendante politiquement, a toujours privilégié la négociation et la discussion pour qu’aboutisse ce dossier sur le logement étudiant dans sa globalité au sein de l’agglomération contrairement à Fac Verte, qui, pour cacher son inertie et son inutilité dans le monde étudiant et au sein du CROUS (où ils sont censés être majoritaires), entraîne le débat sur un plan politique partisan afin de rechercher le coup d’éclat et son profit personnel au détriment des étudiants et cela met en danger le CROUS dans ses missions essentielles au sein de la ville de Rouen. La FEDER condamne cette récupération résultant d’ambitions personnelles au sein de l’organisation incriminée autant que cette décision de la municipalité en espérant que ces actions aussi dommageables l’une que l’autre n’aient pas entraîné des dégâts irréversibles sur la vie étudiante sur un plan général. De même, nous estimons que les organisations étudiantes qui cherchent à récupérer politiquement des problématiques concernant tous les étudiants (comme nous avons pu le voir avec Fac Verte), n’ont pas leur place dans le monde étudiant car n’apportant à ce dernier que des désagréments. De même, nous souhaitons qu'une simulation loi pinel sur le logement étudiant ait lieu rapidement et ce, avec tous les acteurs concernés afin que l'équipe municipale prenne les décisions adéquates.

La semaine de l'engagement est la semaine des assos. Elle se déroulera du 12 au 16 novembre 2007. Chaque jour, la Feder ira se présenter avec la ou les associations locales sur les pôles universitaires de Rouen. Vous pourrez y découvrir quelles sont les associatins existantes et ce quelles font pour vous. N'hésitez pas à venir pour leur demander conseils, et pourquoi pas proposer votre aide.